Akira Kurosawa – l’homme entre le ciel et l’enfer

OutsidersHors-série, Saison 2015-2016Laisser un commentaire

À l’occasion d’une ample rétrospective coordonnée par Carlotta et Wild Side – neufs films restaurés de nouveau en salles, plus la ressortie de Ran début avril –, nous avons voulu nous replonger dans l’œuvre d’Akira Kurosawa, qui frappe autant par son extrême cohérence que par son hétérogénéité.

Comment approcher le cœur de films en apparence aussi différents que Sanjuro et Ran, ou que Dodeskaden et Le Château de l’araignée ? Peut-être en partant d’un écart que le cinéaste n’a jamais cessé de travailler : entre la terre et le ciel, entre la tragédie et la comédie, mais aussi entre Orient et Occident. Pour reprendre le titre de l’un de ses plus grands films, cet écart est une méthode pour interroger, aussi bien dans des séries B ludiques que dans les grandes fresques historiques, la place de l’homme dans l’univers – entre le ciel et l’enfer.

Akira Kurosawa - L'homme entre le ciel et l'enfer - 12/02/16

L'homme écartelé(Introduction / Le monde scindé en deux strates / L'éthique du samouraï / La carte et le territoire)
L'art du grand écart(Variations rythmiques / D'une tonalité à l'autre / Le tournant de la couleur )
Entre l'Orient et l'Occident(Une hybridation ancrée dans l'espace / Dersou Ouzala : de la rencontre à l'incompatibilité / Whisky contre saké / Un monde en mutation)

Une émission dirigée et présentée par Guillaume Namur et Josué Morel

Avec : Fabien Hagege, Guillaume Namur, et Josué Morel

Technique et montage : Guillaume Namur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *